Thermes de Dioclétien

Thermes de Dioclétien

Construits en 305 ap. J.-C., sous le mandat de l’empereur Dioclétien, les Thermes de Dioclétien ont une capacité d’accueil de 3 000 personnes (le double des Thermes de Caracalla) et ont constitué le plus grand complexe thermal de la Rome antique.

La construction des thermes

Les travaux de construction des thermes ont débuté en l’an 298 et se sont finalisés en l’an 305. Les thermes ont été construits selon des plans semblables à ceux de Caracalla, ils ont été édifiés en briques revêtues de marbres et décorés de mosaïques et de sculptures. L’édifice occupait plus de 13 hectares de terrain, où étaient situées un gymnase, une bibliothèque, des bains froids, chauds et tièdes.

Suite au décès de milliers de chrétiens ayant travaillé comme esclaves durant la construction des thermes, Dioclétien fut accusé et dut abdiquer.

Le complexe thermal est resté en service jusqu’en 537, lorsque les peuples barbares coupèrent les aqueducs qui approvisionnaient les thermes en eau.

En 1561, le Pape Pie IV a chargé Michel-Ange de construire la Basilique de Sainte-Marie-des-Anges, dans une partie des thermes pour rendre hommage aux Chrétiens morts durant leur construction.

Le Musée National Romain

Après 30 ans de chantiers de restauration de la dixième salle des Thermes de Dioclétien a été ouverte au public en 2008 pour faire partie du Musée National Romain. Aujourd’hui, il est possible de visiter quelques-unes des parties restantes de l’impressionnant édifice, où l’on peut remarquer la grande hauteur de ces bâtiments.

À l’intérieur de l’édifice se trouve un imposant monument funéraire ainsi que deux tombes magnifiquement décorées de fresques et de stuc datées du début du IIe siècle ap. J.-C.

Dans la partie découverte des thermes, il est possible de passer par un cloître entouré d’un jardin, où sont exposées plus de 400 œuvres d’art qui incluent des statues, des sarcophages et des reliefs.

Peu de vestiges mais d’un grand intérêt

Il est toujours curieux de voir ce qu’il reste de l’impressionnante enceinte qui occupait les Thermes de Dioclétien, tandis que l’on peut contempler les vestiges de cimetières anciens parfaitement conservés.

Vous pourrez constater la grandeur de l’ancien édifice en visitant la Basilique de Sainte-Marie-des-Anges, située à côté du Musée National Romain, sur la Place de la République.

Horaires

Tous les jours de 09h00 à 19h30.

Prix

Adultes : 7€.
Ressortissants de l'UE âgés entre 18 et 24 ans : 3,50€.
Ressortissants de l'UE de moins de 17 ans et de plus de 65 ans : entrée gratuite.
Inclus : Palazzo Massimo, Palazzo Altemps, Crypta Balbi, Thermes de Dioclétien.

Transport

Métro : Termini, lignes A et B.
Bus : lignes C2, H, 36, 38, 40, 64, 86, 90, 92, 105, 170, 175, 217, 310, 360, 714 et 910.