Catacombes de Rome

Saint-Sébastien, Saint-Calixte, Domitilla, Priscina, et Sainte-Inès... Découvrez les nombreuses catacombes encore conservées à Rome et comment les visiter.

Les catacombes sont des galeries souterraines qui ont été utilisées pour enterrer les morts durant plusieurs siècles. Les citoyens païens, juifs et les premiers Chrétiens de Rome ont commencé à y être enterrés à partir du IIe siècle jusqu’au Ve siècle.

Le terme catacombe - littéralement « à côté de la carrière » - provient du fait que les premières excavations destinées à servir de lieu d’enterrement, ont été réalisées à l’extérieur de Rome, à côté d’un terrain abritant une carrière.

La raison d’être des catacombes

Les Chrétiens n’étaient pas d’accord avec la coutume païenne d’incinérer les corps de leurs morts, c’est donc pour trouver une solution au manque d’espace et aux prix élevés des terres, qu’ils ont décidé de créer ces vastes cimetières sous terre

Les catacombes possèdent une multitude de galeries souterraines qui forment d’authentiques labyrinthes de plusieurs kilomètres, le long desquels des files de niches rectangulaires ont été creusées.

Les cadavres étaient enveloppés dans des draps et placés dans ces niches, qui étaient refermées avec une pierre tombale en marbre ou plus communément, avec de la terre cuite. Par la suite, on y gravait les noms des défunts accompagnés d’un symbole chrétien.

La loi romaine de l’époque interdisait de donner une sépulture aux défunts dans l’enceinte de la ville, c’est pourquoi toutes les catacombes se sont creusées à l’extérieur de Rome. Ces lieux excentrés et enfouis sous terre constituaient le parfait refuge pour les Chrétiens qui souhaitaient donner une sépulture digne à leurs morts, en utilisant comme bon leur semblait les symboles chrétiens.

La fin des persécutions 

Avec la ratification de l’Édit de Milan en l’an 313, les persécutions contre les Chrétiens ont cessées et des églises ont été construites sans peur qu’elles puissent être confisquées. Malgré cela, les catacombes ont continué à servir de cimetières jusqu’au Ve siècle.

Durant l’invasion barbare en Italie au VIIIe siècle, de nombreuses catacombes ont été pillées, c’est pourquoi les Papes ont décidé de transférer les reliques aux églises de la ville. Suite à ces transferts, certaines de ces catacombes ont été totalement abandonnées et sont restées dans l’oubli pendant plusieurs siècles.

Catacombes de Rome

À Rome, il existe plus de soixante catacombes formées par des centaines de kilomètres de galeries souterraines, qui abritent des milliers de tombes. Aujourd’hui, seules cinq d’entre elles sont ouvertes au public :

  • Catacombes de Saint-Sébastien (Via Appia Antica, 136) : Ces catacombes de 12 kilomètres de long doivent leur nom à Saint-Sébastien, un soldat martyrisé pour s’être converti au Christianisme. Il s’agit des meilleures catacombes à visiter avec les catacombes de Saint-Calixte. Ouvertes du lundi au samedi de 09h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.
  • Catacombes de Saint-Calixte (Via Appia Antica, 126) : Avec un réseau de galeries de plus de 20 kilomètres de long, les tombes de Saint-Calixte ont été le lieu de sépulture pour 16 pontifes et des dizaines de martyres chrétiens. Ouvertes du jeudi au mardi de 09h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.
  • Catacombes de Priscille (Via Salaria, 430) : Elles conservent quelques fresques d’une grande importance dans l’histoire de l’art, telles que les premières représentations de la Vierge Marie. Ouvertes du mardi au dimanche de 09h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.
  • Catacombes de Domitilla (Via delle Sette Chiese, 280) : Découvertes en 1593, ces catacombes de plus de 15 kilomètres de long doivent leur nom à la petite fille de Vespasien. Ouvertes du mercredi au lundi de 09h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.
  • Catacombes de Sainte-Inès (Via Nomentana, 349) : Après avoir été martyrisée en raison de sa foi chrétienne, Sainte-Inès a été enterrée dans ces catacombes qui prendront ensuite son nom. Ouvertes de 09h00 à 12h00 et de 16h00 à 18h00. Fermées le dimanche matin et le lundi après-midi.

Comment se rendre aux catacombes

Pour visiter les catacombes, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Visite en français : Opter pour une visite guidée est la manière la plus facile de visiter les catacombes et les monuments de la Via Appia.

  • Bus public : Bien que ce soit le moyen le plus économique de s’y rendre, vous pourrez perdre plus de temps en y allant pour votre compte. Les lignes 118 et 218 mènent jusqu’à Saint-Calixte et Saint-Sébastien, et les lignes 218 et 716 jusqu’à Domitilla.
  • Taxi : Le coût du trajet et la difficulté de trouver un taxi pour rentrer à Rome fait que ce mode de transport ne serait pas des plus commodes.

Une promenade dans les entrailles de Rome

Les catacombes de Rome constituent une visite tout à fait spéciale où vous pourrez voir des restes funéraires de quelques-uns des enterrements réalisés il y a des siècles de cela. Il est intéressant de parcourir ces galeries obscures et humides, où l’on peut voir en plus des niches, des inscriptions comportant les noms des personnes qui y reposent.

En raison de taux de mortalité élevé de l’époque, on peut observer un important nombre d’espaces destinés aux plus petits et des fosses de plus grande taille pour offrir un lieu de sépulture à toute une famille.

Durant la visite, un guide spécialisé fait part aux visiteurs des différentes données et anecdotes relatives aux catacombes et plus encore. Les visites guidées peuvent se faire en français et leur prix est compris dans l’entrée.

Prix

Adultes : 8€.
Moins de 15 ans : 5€.
Inclut une visite guidée en français.